Outils technologique d’aide à la remédiation des troubles cognitifs des personnes atteintes de psychose

Titre: Outils technologique d’aide à la remédiation des troubles cognitifs des personnes atteintes de psychose

Partenaires: CREO, École de technologie supérieure (ETS), Centre de recherche du CHUM (CRCHUM-Hôpital Notre-Dame)
 
Montant accordé par le CINQ: 125 120$

Résumé: Gym Cérébral est une plateforme de diffusion et un monde virtuel. Elle vise à remédier au déficit d’attention chez des jeunes âgés de 9 à 17 ans. Dès l’automne prochain, cette plateforme sera disponible en ligne aux jeunes enfants souffrant d’un tel déficit et à leurs parents. Pour élargir le modèle d’affaires de Gym Cerébral, Creo souhaite étendre cette version pour non seulement améliorer le suivi de la remédiation cognitive chez ces jeunes enfants en intégrant de nouveaux modules d’analyse de données mais aussi développer de nouveaux jeux et modules de collecte et de traitements de données pour des personnes âgés de 18 à 30 et présentant des troubles d’attention, de la mémoire et des fonctions exécutives. Ces types de déficits sont décelés chez des patients souffrant entre autres de psychose dont la schizophrénie. Ces jeunes patients sont intéressés par des outils technologiques et s’investissent peu dans d’autres formes de traitements traditionnels de remédiation cognitive peu ludiques et peu conviviaux.

De nouveaux jeux devront être développés pour répondre aux besoins de ces jeunes. Les jeux devront stimuler différentes fonctions cognitives telles que l’attention et la concentration et être adaptés aux préférences des jeunes pour les motiver à utiliser ces outils. Un module de suivi sera développé pour adapter cette remédiation cognitive en fonction du profil, des interactions et du type de remédiation et pour offrir un soutien à la motivation. Grâce à ce module, les jeux seront ajustés pour motiver les jeunes selon le type et la progression de la remédiation. Des tests en milieu réel seront menés auprès de jeunes psychotiques pour évaluer l’efficacité et éventuellement ajuster ces outils d’aide à la remédiation cognitive. Ces outils permettront de présenter la progression de cette remédiation et éventuellement de la remédiation cognitive selon les fonctions ciblées (ex., attention et concentration). Ce projet sera réalisé en collaboration avec l’hôpital Notre-Dame, Creo et l’ETS. Il sera basé sur l’étude qui a été menée auprès de jeunes psychotiques à la clinique JAP du CHUM en collaboration avec l’ETS sur le degré d’utilisation des technologies, des jeux vidéo et des réseaux sociaux. Cette étude a permis d’identifier entre autres les préférences en termes de jeux vidéo chez ces jeunes.